Pourquoi les fast-food nous donnent-ils faim ?

Cela n’est pas un scoop, le fast-food n’est pas la meilleure des alimentations pour notre corps. Ce qui est plus difficile à comprendre en revanche, c’est pourquoi a-t-on faim après avoir mangé ce type de nourriture et surtout, pourquoi a-t-on envie d’en reprendre ? Nous sommes allés mener l’enquête !

Le fast-food : pourquoi l’aime-t-on autant ?

Manger un fast-food est souvent considéré comme une expérience de plaisir extrême. Ce que l’on ne sait pas, c’est que derrière ce plaisir se cache une recherche très approfondie de la part des industries agro-alimentaires afin de trouver le bon niveau de gras, de sucre et de sel qui enverront un message bien précis à notre cerveau : en manger plus. L’aliment est transformé dans cette optique et étudié afin de développer une texture et un goût extrêmement satisfaisant pour le consommateur. Au-delà de cette sensation de bonheur que nous créé le fast-food, il en développe une autre en parallèle : la sensation de faim.

Mais alors, pourquoi a-t-on encore faim après un fast-food ?

Comme nous le disions précédemment, les scientifiques étudient méticuleusement le fast-food. Cette étude a également pour but de rendre le fast-food addictif pour nos estomacs. Les textures et saveurs (croustillant, moelleux, tendre, etc.) sont étudiées de façon à ce que l’aliment nous fasse saliver. Car qui dit sécrétion de salive, dit excitation de notre cerveau. In fine : celui-ci aura l’impression de ne pas avoir assez mangé. Comment ça marche ? La junk-food est conçue de telle sorte à booster le goût et la saveur des aliments. Grâce à cela, le cerveau a l’impression de manger un aliment résolument nouveau, ce qui lui donne envie de renouveler l’opération. Comble du comble, votre cerveau va enregistrer cette expérience savoureuse dans votre mémoire. Traduction : la prochaine fois que vous visualiserez ce type d’aliment ou sentirez une odeur de fast-food, vous aurez envie d’en consommer !

Des composants qui activent notre faim après avoir mangé un fast-food

Outre ce phénomène, les aliments issus du fast-food sont gorgés de sucres rapides. Par exemple, contrairement au pain classique, le pain des hamburgers contient beaucoup de sucres raffinés. Notre organisme les consomment très rapidement, ce qui active rapidement la sensation de faim. Le fast-food contient beaucoup de calories dites « vides », qui ne comblent pas notre faim de manière durable, à l’inverse des sucres lents. Autrement dit : calorique ne veut pas forcément dire nourrissant !

Il existe des alternatives au fast-food toutes aussi savoureuses et gourmandes. En tant qu’experts nutrition chez Brulafine, nous pouvons vous aider à trouver les bons aliments qui vous conviennent, et répondent à vos envies de gourmandises. On essaye ensemble ?