Les conservateurs : bon ou mauvais ?

Ajoutés à certains aliments, les conservateurs sont des substances permettant de prolonger leur durée de conservation ainsi que leur goût et leur qualité. Mais de quoi sont faits ces additifs alimentaires et sont-ils recommandés ? Les conservateurs : bon ou mauvais, faisons le point !

Qu’est-ce qu’un conservateur ?

Un conservateur est une substance naturelle ou de synthèse ajoutée dans certains aliments afin d’améliorer et de prolonger leur bonne conservation, c’est-à-dire le goût, l’aspect visuel, la couleur, etc.

Il existe 5 types d’additifs différents qui sont :

  • les colorants qui permettent de prolonger la couleur de l’aliment, voire même d’en donner une
  • les antioxydants qui permettent de réduire le noircissement des légumes, par exemple
  • les édulcorants qui permettent d’offrir une saveur sucrée à l’aliment
  • les agents de texture qui permettent à l’aliment d’avoir une bonne tenue plus longtemps
  • les conservateurs qui permettent d’offrir une plus longue conservation à l’aliment et d’éviter l’apparition de moisissures, par exemple.

À noter que l’utilisation d’additifs est totalement contrôlée et réglementée en Europe par le règlement CE/1331/2008 et CE/1333/2008. De plus, “ leur mention sur l’emballage est obligatoire et ils peuvent être désignés par leur nom ou par un code composé de la lettre E, pour Europe, et de trois chiffres, le SIN (Système international de numérotation) ”.*

Les conservateurs : bon ou mauvais pour la santé ?

Hormis le fait que les conservateurs favorisent une meilleure conservation des aliments depuis leur fabrication jusqu’à leur mise en rayon, des conséquences sur la santé sont néanmoins à souligner. Fabriqués à partir de produits chimiques, les conservateurs pourraient en effet provoquer certaines pathologies. La nocivité de ces substances n’a toujours pas, à l’heure actuelle, été prouvée à 100%, mais quelques études ont démontré qu’elles provoqueraient de lourdes conséquences sur la santé.

Ce sont des chercheurs américains de l’Université d’Atlanta, en Géorgie, (États-Unis), qui se sont penchés sur le sujet. Après avoir réalisé des tests sur des souris, ils se sont rendu compte que deux émulsifiants qui sont le polysorbate 80 et le carboxymethylcelluloserégulièrement utilisés dans les aliments transformés – seraient à l’origine de troubles du microbiote qui provoqueraient une inflammation légère de l’intestin et une prise de poids. Leur supposition première s’est alors confirmée : le risque de diabète, voire même de surpoids et d’obésité proviendrait de la consommation de ces conservateurs.

conserves

Pour information, voici une liste de colorants allergènes et cancérigènes à éviter :
E102, E110, E123, E124, E127, E131, E142, E154, E160, E163, E154, E102, E110, E120, E123, E124, E125, E126, E120, E173 et E175.

Bon à savoir : les conservateurs et autres additifs se trouvent principalement dans les produits industriels tels que les plats cuisinés, les viennoiseries, etc. Évitez donc une surconsommation de ces produits qui pourrait provoquer un dysfonctionnement sur votre métabolisme. A contrario, privilégiez une alimentation riche en produits naturels et des aliments anti-inflammatoires tels que les légumes, les fruits, entre autres.

Si vous avez des questions ou des hésitations à ce sujet, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes de l’équipe Brulafine qui se feront un plaisir de vous accompagner au mieux dans vos besoins !

Service-Public.fr, Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre), Colorants,
conservateurs, antioxydants… : le point sur les additifs alimentaires , 27 janvier 2020.

Catherine Macedo