Le régime baby food, vraie fausse bonne idée ?

Malgré les réserves émises par plusieurs médecins et nutritionnistes, le régime baby food (ou petits-pots) semble faire fureur. Que se cache-t-il derrière ce régime très peu calorique et quels sont ses effets sur le long terme ? Est-il vraiment bon pour notre santé et permet-il de perdre du poids durablement ? Nos coachs en nutrition vous livrent le résultat de leur enquête.

Le régime baby food, c’est quoi exactement ?

Le régime baby food a été imaginé par une coach fitness américaine portant le nom de Tracy Anderson. De nombreuses stars se sont d’ailleurs prêtées au jeu à l’instar de Reese Witherspoon, Jennifer Anniston ou encore Lady Gaga ! Mais que préconise cette diète au juste ? Le principe consiste à manger dix à quatorze petits pots de bébé par jour, durant une à deux semaines.

Une journée type du régime baby-food peut ainsi se traduire par 2 petits pots sucrés au petit-déjeuner, trois pots à midi, deux pots au goûter, deux pots au dîner (accompagné d’une viande blanche ou de légumes) et un pot supplémentaire en cas de petit creux. Ils se déclinent en différents parfums (petit-pois, purée de légumes, légumes et saumon, pomme-framboise…) afin de pouvoir varier les saveurs.

Ce régime est reconnu pour la qualité des ingrédients extrêmement contrôlés et sans ajout de pesticides ou insecticides. Ils sont par ailleurs enrichis en vitamines et limités en sucre, sel et épices. Mais la véritable mine d’or selon les adeptes est bel et bien son très faible apport calorique.

Le régime baby food aide-t-il vraiment à la perte de poids ?

Le régime baby food peut effectivement contribuer à la perte de poids au vu de son faible apport calorique. Il ne va cependant pas de pair avec notre santé selon plusieurs professionnels de la nutrition. La texture en purée/compote des petits pots la rend absente en fibres ou propose des fibres cassées et donc non utiles à notre organisme. Par ailleurs, leur taux calorique très bas et leur caractère peu consistant en font des aliments très peu rassasiants, ce qui nous donne automatiquement envie de grignoter. S’ajoute à cela la quasi-absence de protéines, ce qui contribue davantage à faire baisser notre masse musculaire que notre masse graisseuse.

Quels effets sur notre corps à long terme ?

A terme, le régime baby food peut provoquer de sérieuses carences, même s’il ne s’effectue que sur une durée de 15 jours. Le fait de changer drastiquement de mode alimentaire pour un régime totalement différent de nos habitudes (qui consistent majoritairement à ingérer de la nourriture solide et en plus grande quantité) va créer un véritable choc au sein de votre système digestif lorsque vous reprendrez une alimentation « normale ». Traduction : votre système digestif mis en berne pendant plusieurs jours avec ces très petites quantités va soudainement recevoir un apport alimentaire beaucoup plus important. Résultat des courses : vous risquez d’importants troubles digestifs.

Vous souhaitez perdre du poids tout en adoptant une alimentation saine et équilibrée sur la durée ? Nos experts en nutrition Brulafine peuvent vous accompagner dans ce sens ! Nous définirons ensemble quelles sont vos préférences/priorités/intolérances alimentaires et votre objectif de perte de poids.