Le régime hyperprotéiné : quèsaco ?

Pratiqué dans le monde entier, le régime hyperprotéiné est reconnu pour ses résultats très efficaces en matière de perte de poids. Il permet à la fois de réguler notre satiété tout en nous faisant atteindre très rapidement notre objectif sur la balance. Alors, en quoi consiste-t-il et pourquoi est-il autant prisé ? Zoom de nos experts en nutrition.

Pourquoi le régime hyperprotéiné est-il aussi efficace ?

Comme son nom l’indique, le régime hyperprotéiné se base sur une consommation massive de protéines. L’un de leurs bienfaits principaux ? Elles ont pour effet de nous couper la faim, et d’éviter le grignotage. Le principe est simple : le fait de consommer beaucoup de protéines et peu de glucides maintient notre niveau d’insuline assez stable et bas. A l’inverse, il grimpe lorsque nous consommons des glucides. Autrement dit : lorsque nous mangeons très glucidique, des pics d’insuline sont générés dans notre corps, contribuant au stockage de graisses et à la sensation de faim. D’où la solution d’une diète hyperprotéinée pour limiter ces effets. 

En complément, lorsque nous mangeons très protéiné, nous ne fournissons plus à notre corps sa source d’énergie prioritaire, à savoir les glucides. De facto, notre organisme va puiser son énergie dans nos réserves, à savoir nos graisses, tout en conservant notre masse musculaire. Et pour cause, les protéines que nous consommons sont directement assimilables par nos fibres musculaires : un bon point pour les sportifs !

Le régime hyperprotéiné : ça donne quoi dans nos assiettes ?

Voici comment vous pourriez répartir vos aliments protéinés au cours de la journée (quantités à redéfinir selon votre morphologie et votre métabolisme) :

Petit déjeuner

  • 2 œufs au plat accompagnés d’un demi-avocat
  • 1 tasse de thé vert (pour l’effet diurétique, recommandé lors d’une diète)

Déjeuner

  • 150 g. de blanc de poulet ou 200 g de poisson blanc
  • 150 g de légumes verts (haricots verts, brocolis…)
  • 1/2 cuillère à soupe d’huile d’olive, ½ cuillère à soupe d’oléagineux (pour les omégas-3)

Goûter

  • 300 g de fromage blanc avec une cuillère à café de beurre d’amande

Dîner

  • 150 g de poisson gras type saumon fumé ou bien 150 g de viande blanche
  • 150 g de légumes verts
  • 1/2 cuillère à soupe d’huile d’olive, ½ cuillère à soupe d’huile de sésame

Un conseil : pensez à ajouter au moins une fois par semaine un peu de céréales (environ 150g) pour éviter le déséquilibre alimentaire. 

Les limites du régime hyperprotéiné

Si le régime hyperprotéiné permet en effet une perte de poids rapide et un développement musculaire, il présente un point faible : son manque de variété alimentaire. Exclure ou limiter grandement l’apport en glucides nous enlève toute une partie de notre alimentation. Cela peut conduire, d’une part, à un manque de motivation à la longue à cause de la faible diversité de cette diète et, d’autre part, à des carences alimentaires. Il vous est donc chaudement recommandé d’entamer ce régime en compagnie d’un expert nutrition, qui saura vous réguler sur le bon apport diététique afin de maintenir une bonne santé, ainsi qu’une assiette gourmande et équilibrée.

Dans cette optique, nos experts sont à votre disposition chez Brulafine ! Nous établirons ensemble un programme adapté à votre métabolisme et vos envies alimentaires, afin que vous puissiez développer des habitudes nutritionnelles saines et applicables sur la durée. N’hésitez pas à faire appel à nos spécialistes en nutrition !