Que deviennent les kilos quand on les perd ?

C’est une question bien farfelu et à laquelle on ne pense pas d’emblée quand on souhaite maigrir ! Mais Il est intéressant de s’arrêter un instant pour se demander où vont les kilos perdus. Vous avez une idée ? Voyons ensemble les éléments de réponse !

En théorie

Ce sont deux chercheurs australiens, Ruben Marmeen Andrew Brown, et qui ont fait de cette question le sujet de leur étude. Les différentes hypothèses avancées lors d’un sondage sur un public large proposent quelques pistes. Première idée : le poids est transformé en énergie que les muscles et l’organisme pourraient utiliser pour fonctionner. Ensuite, d’autres pensent que le poids perdu est évacué dans les excréments. Un pourcentage de gens pense aussi que la graisse perdue est transformée en masse musculaire. Puis finalement, vient l’idée que les kilos perdus sont évacués sous forme de CO2 et d’eau… Et c’est cette piste qui fait le plus de sens !

Le fameux adage si connu des chimistes : rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme, s’applique très bien ici. Les chercheurs ont analysés nos cellules adipeuses (gras) pour savoir ce qui se passait. Avec le contact de l’oxygène qui entre dans notre corps lorsque l’on respire, les cellules adipeuses libèrent du gaz carbonique (CO2) et de l’eau. Pour faire simple, la graisse perdue serait donc libérée via l’eau dans les urines et le gaz via la respiration.

Quand on ingère des aliments, ces derniers sont composés de glucides, protéines, lipides et nutriments. Le seul élément qui se rend intact en bout de parcours, ce sont les fibres alimentaires qui seront excrétées dans les selles. Tous le reste est soit utilisé, soit transformé par l’organisme.

En pratique

Alors faut-il se mettre à respirer de manière forcée et soutenue si on souhaite perdre du poids ? Malheureusement ça serait bien trop simple ! L’alimentation équilibrée demeure la règle numéro 1 ! Évidemment, le tout combiné avec la pratique d’une activité physique régulière car cette dernière aide à produire plus de CO2. Il peut être très intéressant aussi de jumeler ceci à la pratique de yoga ou de séances de sophrologie pour justement se réapproprier une respiration profonde.

Et l’effet yoyo, c’est quoi ?

Si vous êtes un adepte des régimes, vous devez déjà avoir entendu parler de l’effet yoyo. Ces montagnes russes entre la perte de poids puis la reprise du poids dès que l’on reprend les habitudes alimentaires du quotidien. Le corps en fait s’adapte à tous ces épisodes de privation en se préparant toujours pour le suivant et en reprenant plus de poids qu’initialement pour pallier les manques. Il se met également dans un état de latence, dépensant moins d’énergie. Il faut donc comprendre que les régimes qui se vantent de faire perdre du poids rapidement, feront également reprendre plus de poids ensuite. Mieux vaut entreprendre un rééquilibrage alimentaire qui consistera à mieux manger, mais sans restriction.

Où perd-on le plus de poids ?

Quand on suit un programme de rééquilibrage alimentaire dans le but de perdre du poids, ce dernier va commencer à disparaître au niveau de la graisse abdominale, la fameuse brioche ou les poignées d’amour ! Malheureusement pour certaines, les seins risquent aussi de fondre en premier. Les seins sont en grande partie composés de gras donc les glandes mammaires vont disparaître plus aisément. Là encore, il existe des exercices ciblés pour garder du tonus malgré la fonte de gras. La partie des hanches et des cuisses sont plus difficiles à modeler et affiner car la graisse y joue un rôle important. Mais avec une bonne alimentation et surtout des exercices physiques bien localisés, on peut y arriver.

Vous savez maintenant où se dirigent les kilos que vous perdez. Ne reste plus qu’à le perdre durablement et ensuite, avec une activité physique au quotidien, d’affiner ses formes et de raffermir les chairs. Au travail !

Eve Godin