COVID-19 : faire du sport avec un masque

Depuis près de 8 mois maintenant, le coronavirus impacte notre vie dans ses moindres aspects. L’application des mesures sanitaires nous dicte le rythme de nos journées. Les gestes barrières ont pleinement intégré nos routines quotidiennes. Le masque est devenu un accessoire incontournable. Son port, une obligation dont on ne saurait s’affranchir. Et ce, quel que soit le contexte. Et pour les sportifs alors : masque ou pas masque ?

Des risques augmentés de contaminer les autres durant la pratique d’un sport

Si la non-utilisation du masque bénéficie d’une certaine tolérance dans le cadre de la pratique d’une activité physique, faire du sport n’est pas, en principe, un motif légitime pour ne pas s’équiper de sa protection anti-Covid ! Bien au contraire.
Le coronavirus se propage essentiellement via des gouttelettes de salive. Or, l’augmentation du rythme respiratoire, indissociable de tout effort physique, engendre inévitablement une augmentation drastique de l’émission de postillons. Et donc des risques de contaminer son entourage direct pour une personne s’adonnant au sport sans masque.

Plus que toute autre activité, le sport semble donc nécessiter le port du masque. Mais dans le même temps, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) désapprouve fermement cette pratique. En effet, porter un masque pendant l’exercice réduit l’aisance respiratoire. De plus, la transpiration est susceptible d’humidifier le masque, rendant la respiration encore plus difficile, et favorisant le développement de micro-organismes.

Dès lors, comment parvenir à concilier les impératifs de sécurité sanitaire, et vos objectifs de perte de poids ? Rassurez-vous : respecter les gestes barrières ne signifie pas nécessairement devoir renoncer à maigrir.

Bien choisir son masque pour faire du sport

S’il est impensable pour vous de vous abstenir de pratiquer votre activité physique en extérieur ou à plusieurs, veillez tout de même à adapter votre séance à votre masque. Et votre masque à votre séance !

masque

Le masque en tissu, si ses effets sont moins probants que celui de ses homologues chirurgicaux, est néanmoins plus confortable. De plus, son efficacité est moins sujette à altération en cas d’humidification liée à la transpiration. Le masque en tissu peut donc s’avérer être un choix plus pertinent si vous devez impérativement arborer la protection lors de votre session d’entraînement.

Sachez également qu’il existe certains masques conçus spécifiquement pour la pratique du sport. Ces équipements, appelés « masques de simulation d’altitude », filtrent une partie de l’air inspiré en recouvrant le nez et la bouche, dans le but de renforcer les muscles respiratoires.

Après avoir déterminé le masque qui vous paraît le plus adéquat, il vous faudra également songer à adapter votre séance d’exercice physique. Selon l’OMS, le risque principal du port du masque pendant le sport est la réduction de l’aisance respiratoire. En d’autres termes, il vous sera plus difficile de respirer avec votre masque que sans.
Ce qui, au-delà de rendre certains efforts tout bonnement impossibles, peut conduire à de sérieux problèmes respiratoires. Pour limiter ce type de risques au maximum, il est important de réguler l’intensité de l’effort fourni.

Sport et Coronavirus : trouvez des alternatives

Tout exercice d’extérieur possède son équivalent à pratiquer à l’abri de votre domicile. Perdre du poids exige de la rigueur et de la continuité dans la réalisation de vos séances, pas que vous preniez des risques.

Pour perdre du gras, rien ne vaut de travailler intensément son cardio. Or, il est déconseillé de trop en faire en portant un masque. S’acharner à effectuer sa session de running en dehors de chez soi peut donc s’avérer contre productif.
Une séance de running sur tapis de course, de vélo d’appartement, ou encore de vélo elliptique vous permettra d’obtenir les mêmes résultats, mais depuis le confort et la sécurité de votre intérieur.

Enfin, pour les adeptes de la musculation, les exercices au poids du corps sont très efficaces pour s’entretenir et se tonifier ! Ils présentent de plus l’avantage d’être exécutables très facilement, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez. Ils sont donc parfaitement adaptés à la pratique du sport en intérieur. N’hésitez pas à temporairement troquer votre fonte contre des pompes, des squats, des tractions et des abdos !

Clément Peyron