Quelle alimentation pour se protéger du coronavirus ?

Si nous devions retenir une seule chose marquante en cette année 2020, c’est la crise du coronavirus. Fraîchement débarqué d’Asie, le virus s’est très rapidement propagé au point de plonger la France dans une crise sanitaire nationale. Avant qu’un vaccin ne soit créé, il existe des solutions qui nous permettent de nous protéger face au virus. Notamment grâce à l’alimentation.

Le coronavirus, un virus avant tout

Il n’existe aucun « aliment miracle » qui permettrait de prévenir ou soigner le virus de la COVID-19. Cependant, certains réflexes à adopter permettent de booster votre système immunitaire.

Il est évident que, comme en cas de grippe ou de gastro-entérite, les premiers réflexes à avoir sont le respect des gestes barrières et le lavage des mains réguliers.
Outre ces recommandations logiques, vous pouvez vous protéger, à votre échelle, en adaptant votre hygiène de vie.

Pour rappel, le système immunitaire intervient en cas d’inflammation dans l’organisme notamment en secrétant des cytokines, ce qui permet de « calmer le jeu » et faire disparaître la bactérie ou le virus. Dans le cas de la COVID-19, le virus provoque une hyperactivation du système immunitaire : le système s’emballe et l’inflammation (jusque là contrôlée) s’étend jusqu’aux tissus.
Lors des hospitalisations, les médecins ont pu établir que les organes les plus rapidement touchés étaient les poumons et le foie, surtout chez les personnes dites « à risque » (notamment les patients diabétiques ou en surpoids).

Que manger pour éviter la COVID-19 ?

Si la priorité est de garder une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie, nous pouvons établir une liste d’aliments à privilégier pour contrôler positivement l’inflammation et optimiser votre immunité.

La première chose à faire est de prendre soin de votre microbiote intestinal. Pour ce faire, usez et abusez des probiotiques que vous trouverez dans les yaourts et fromages fermentés, le kéfir, les olives …
Réduisez au maximum la viande et favorisez une alimentation végétale (optez pour le régime méditerranéen par exemple) et riche en aliments à faible charge glycémique.

Dans votre alimentation de tous les jours, accordez plus d’importance aux aliments riches en oméga 3 et en bonne graisses, tels que l’avocat, le poisson (et particulièrement le saumon), les fruits à coque, l’huile d’olive …. Mais également aux produits antioxydants et gorgés de vitamines tels que les légumes verts à feuille, les champignons, les oranges, le chou, le poivron, etc.

Enfin, n’hésitez pas à prendre des compléments alimentaires pour apporter la dose de zinc, de vitamines, de probiotiques et de fer nécessaires à la protection de votre organisme.

Quels aliments éviter pour se protéger du coronavirus ?

Non pas que certains aliments favorisent la contamination, mais ils n’aident pas à s’en protéger.
Afin d’éviter au mieux d’être touché ou d’aggraver les symptômes de la COVID-19, l’OMS recommande une bonne hygiène de vie. En ce sens, modérez votre consommation d’alcool et de café, qui ont tendance à déshydrater votre corps (et ça n’est vraiment pas le moment) et réduisez au maximum les sucres qui ne sont autres que des inflammatoires.

Bannissez également tous les produits industriels ou transformés qui pourraient favoriser des réponses anormales du système immunitaire, et peuvent s’avérer délétères en cas de contamination. Au revoir boîtes de conserve et bonjour légumes frais et surgelés !

« Il va falloir apprendre à vivre avec ce virus », nous dit le gouvernement. Ne serait-ce pas l’opportunité de revoir notre mode d’alimentation et de faire du bien à notre corps ?

Bérénice Chauveau