Zoom sur le régime biscuit

Bien connu des rayons bio des supermarchés et des magasins spécialisés, le biscuit a rapidement su se frayer une place dans le commerce alimentaire. Certaines personnes le consomment en guise de repas pour faciliter une perte de poids, c’est que l’on appelle le “régime biscuit”. Mais alors, d’où vient ce régime et quels sont ses effets sur l’organisme ? Zoom sur le régime biscuit. 

Quelle est l’origine du régime biscuit ?

Le régime biscuit, ou le cookie diet en anglais, fait son apparition en 1975 avec le Dr. Sanford Siegal. Ce médecin originaire du sud de la Floride décide d’élaborer un mélange cuit d’acides aminés qui permettrait à ses patients de contrôler plus facilement leur faim. Faible en calories, ce mélange permettrait donc de maintenir efficacement le poids en supprimant de manière significative la sensation de faim.

De quoi sont composés les biscuits diet ?

Les biscuits dits “diététiques” contiennent généralement des nutriments bons pour notre organisme. Ces biscuits sont connus pour être riches en fibres telles que la farine complète ou intégrale, le son et le germe de blé, ou encore le son d’avoine.

De plus, ayant un indice glycémique plus faible, les biscuits diet sont moins riches en glucides que les biscuits lambdas.

Enfin, ils sont également moins caloriques car, en comparaison aux biscuits “classiques”, leurs ingrédients sont moins raffinés. Par exemple, le sucre blanc est remplacé par le sucre roux.

Quels sont les effets du régime biscuit sur l’organisme ?

Les effets positifs du régime biscuit

Suivre un régime biscuit a plusieurs effets positifs sur l’organisme comme ceux d’avoir un meilleur transit intestinal et de garder un ventre plat grâce aux fibres, de ressentir la sensation de faim moins rapidement grâce à la faible teneur en glucides, et d’améliorer la digestion grâce aux ingrédients moins caloriques.

Les effets négatifs du régime biscuit

Attention, diet ne signifie pas essentiellement bon pour la santé. En effet, comme le souligne le Dr. Michel Cohen : “les biscuits ne sont pas indispensables à l’équilibre nutritionnel et à la santé. On peut en manger 2 à 3 de temps en temps. Mais un morceau de pain et 4 carrés de chocolat restent plus rassasiants et moins chers ! « .

biscuits chocolat

De plus, ces biscuits restent tout de même riches en lipides, ce qui n’est pas cohérent avec la notion de “diététique”. En effet, en lisant ce terme  sur l’emballage, il vous sera plus simple de vous jeter sur le paquet – le plus souvent composé de 3 à 4 biscuits. Rien ne sert de le manger en entier ou de se goinfrer de ces biscuits light.
Mais le marketing est fait de telle sorte à ce que vous ne ressentiez pas de culpabilité, bien sûr !

Enfin, consommer des biscuits en guise de repas n’est pas une fin en soi. Cela n’entre pas dans le cadre d’une alimentation équilibrée riche en nutriments dont l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Privilégiez donc une alimentation saine et variée ainsi qu’une activité sportive pour garder la ligne.

Bon à savoir : certains de ces biscuits hypocaloriques sont contre-indiqués aux personnes souffrant de carences, notamment en fer, en calcium et en magnésium. Par conséquent, pensez à bien vous référer aux ingrédients inscrits sur l’emballage pour ne pas avoir de surprises !

Catherine Macedo