Skip to content

Comment savoir si on manque d’oméga 3 ?

Les acides gras oméga 3 ont un rapport direct à la santé de notre organisme. Malheureusement, notre corps ne peut pas les produire lui-même, nous devons donc les obtenir à partir de notre alimentation ou de compléments alimentaires. Si vous constatez des symptômes de carence comme une peau sèche, de la fatigue ou des problèmes de concentration, il est peut-être temps pour vous de vous pencher sur votre apport en oméga 3.

Les avantages des acides gras oméga 3

Grâce aux différentes études scientifiques menées sur le sujet, nous avons aujourd’hui une quantité intéressante concernant ces nutriments et le rapport qu’ils ont avec notre santé.

Les oméga 3 sont des acides gras essentiels que notre organisme ne peut pas produire, mais qui sont nécessaires pour maintenir une bonne santé globale. Les acides gras oméga 3 se présentent sous trois formes principales : l’acide alpha-linolénique (ALA), l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA).

L’ALA est un acide gras oméga 3 à courte chaîne que l’on trouve principalement dans des aliments de source végétale (noix, graines et huiles végétales). Mais la conversion de l’ALA en EPA et DHA n’est pas très efficace chez l’homme, ce qui nous oblige à consommer des aliments riches en EPA et DHA, comme les poissons gras et les fruits de mer.

Le DHA et l’EPA quant à eux sont des acides gras oméga 3 à longue chaîne qui sont présents dans des aliments comme les poissons gras (saumon, thon, truite et maquereau), ainsi que dans les fruits de mer (huîtres et moules). Ils ne sont pas à négliger car ces acides gras oméga 3 sont essentiels pour la santé de notre organisme.

Le DHA est particulièrement vital pour le développement du cerveau et de la rétine chez les nourrissons et les enfants, mais aussi pour la fonction cérébrale et la santé des yeux chez les adultes. L’EPA de son côté joue un rôle capital dans la régulation de l’inflammation de notre corps et dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Notre organisme a besoin d’une quantité suffisante d’acide oméga 3 pour rester en bonne santé. Malheureusement, de nombreuses personnes ont une consommation insuffisante d’aliments contenant des acides oméga 3 dans leur alimentation, et si vous en faites partie, pas de panique, nous allons vous montrer comment augmenter votre apport dans les paragraphes suivants.

D’après les études qui ont été menées, il a été conclu que les oméga 3 ont un rapport majeur avec notre santé dans les domaines suivants :

  • Santé cardiaque : les acides gras oméga 3 aident à maintenir une bonne santé cardiaque. Ils réduisent le risque de maladies cardiaques en abaissant la pression artérielle, en réduisant les niveaux de triglycérides et en prévenant l’accumulation de plaques dans les artères, ayant par la même occasion des effets bénéfiques sur le taux de cholestérol dans le sang.
  • Fonction cérébrale : ils améliorent la mémoire, la concentration et la pensée et peuvent réduire le risque de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer.
  • Inflammation : les acides gras oméga 3 ont des propriétés anti-inflammatoires qui diminue l’inflammation excessive dans l’organisme.
  • Peau : les acides gras oméga 3 sont un élément clé pour maintenir la santé de la peau car ils aident à prévenir la sécheresse, les irritations et les éruptions cutanées.
  • Système immunitaire : ils aident à renforcer le système immunitaire en réduisant l’inflammation et en favorisant une réponse immunitaire saine.

Les signes de carence en oméga 3

Notre alimentation occidentale moderne peut s’avérer pauvre en oméga 3, selon la composition de nos repas. La carence qui en découle a de multiples conséquences sur la santé, certaines visibles, d’autres étant des symptômes plus discrets.

En ayant connaissance du rapport qu’ont les oméga 3 avec le bon fonctionnement de l’organisme, on peut être alerté d’une éventuelle carence en voyant certains de ces symptômes apparaître :

  • Une peau sèche, irritée et squameuse.
  • De la fatigue
  • Des problèmes de concentration et de mémoire
  • Une inflammation : douleurs articulaires, rougeurs et gonflements.
  • L’apparition d’une dépression

Comment augmenter votre consommation d’oméga 3 ?

Mangez des poissons gras : le saumon, le maquereau, le hareng et la sardine sont tous riches en acides gras oméga 3. Essayez de manger au moins deux portions de poisson par semaine pour augmenter votre apport en oméga 3, notamment en DHA et EPA.

Consommez des noix et des graines : les noix, les graines de lin et les graines de chia sont également riches en acides gras oméga 3 ALA. Améliorez votre consommation d’oméga 3 en les ajoutant à vos repas ou collations.

Prenez des suppléments : les suppléments comme l’huile de poisson ou les gélules d’huiles végétales sont une autre option pour augmenter votre consommation d’oméga 3. Nous vous recommandons de choisir des suppléments de haute qualité provenant de sources durables. Selon la composition des compléments choisis, vous obtiendrez une dose supplémentaire de DHA/EPA ou d’ALA.

Consommez des aliments enrichis : certains aliments que l’on retrouve dans le commerce sont enrichis en acides gras oméga 3, comme certains types de lait, de jus d’orange ou d’œufs. Vérifiez les étiquettes pour voir si des aliments enrichis en oméga 3 sont disponibles dans votre magasin ou épicerie. Vous ne serez en revanche pas en mesure de savoir s’ils ont été enrichis en DHA,EPA ou ALA.

Les risques de surconsommation d’oméga 3

Bien qu’une consommation adéquate d’acides gras oméga 3 soit bénéfique pour la santé, et qu’un manque de ce nutriment augmente le risque de carence, une surconsommation peut causer des effets secondaires indésirables.

Les effets secondaires courants de la surconsommation d’oméga 3 incluent :

  • Diarrhée
  • Nausées
  • Douleurs abdominales
  • Augmentation du risque de saignement
  • Augmentation du risque d’AVC

Vous aurez compris qu’il est préférable de surveiller sa consommation d’oméga 3 pour ne pas courir le risque de se retrouver avec ce genre d’effets indésirables.

Il n’en reste pas moins que les acides gras oméga 3 restent essentiels pour maintenir la santé de notre organisme et de notre esprit, et les signes de carence en oméga 3 (fatigue, problèmes de concentration, inflammation, dépression et peau sèche) ne sont souvent pas trompeurs.

Avant de modifier votre régime ou consommation de suppléments alimentaires, consulter un professionnel de santé si vous craignez une carence en oméga 3. Si besoin, vous pourrez par la suite inclure des poissons gras, des noix et des graines, et d’éventuels suppléments d’huile de poisson ou d’huile végétale, dans les bonnes conditions et avec les doses adaptées à vos besoins et éventuelles pathologies.

En ayant un apport d’acides oméga 3 suffisant, votre organisme vous remerciera pour les effets bénéfiques sur la santé de votre peau, de la circulation de votre sang, de votre humeur et de votre bien-être mental.

-10% Immédiat sur votre cure minceur avec le code promo MAG10

Commander