Le rééquilibrage alimentaire qu’est-ce que c’est ?

Et si vous disiez enfin adieu aux régimes qui ne fonctionnent pas et qui s’accompagnent du célèbre effet yoyo ? C’est possible avec le rééquilibrage alimentaire, un mode de vie sain tout simplement. Voyons ensemble les grandes lignes et les moyens pour l’intégrer à notre quotidien.

C’est quoi le rééquilibrage ?

Dans le mot rééquilibrage, on trouve d’abord le terme équilibre. Le principe est simple, trouver l’équilibre entre tous les aliments ingérés pour consommer ce dont le corps a besoin en quantité suffisante, sans excès et sans tomber dans les carences. Bien souvent, nous avons tendance à consommer de trop grandes portions. En réussissant dans un premier temps à réduire les assiettes, l’objectif principal du rééquilibrage sera atteint. Après, bien sûr, il s’agira d’améliorer la consistance de l’assiette tout en gardant le côté gourmand et plaisir !

Ce qu’il faut surveiller…

Qui dit régime équilibré, dit quelques nutriments essentiels à intégrer au quotidien à son alimentation. D’abord les fibres alimentaires qui sont très souvent consommées en trop faible quantité dans notre société. Les fibres jouent plusieurs rôles notamment au niveau de notre santé digestive. On les retrouve dans les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumes secs et les noix. Ensuite, il faut faire le plein de vitamines, minéraux et antioxydants dont les fruits et légumes en regorgent. Une belle place doit être faite aux protéines maigres comme la volaille et les poissons.

Les gras ne sont pas à bannir, bien au contraire, mais il faut savoir reconnaître les bons des mauvais gras. Notre alimentation doit compter des sources d’acides gras essentiels que l’on retrouve dans les huiles végétales (olive, colza, lin) et dans les oléagineux. Souvent pointés du doigts soit disant parce qu’ils font engraisser, les glucides doivent pourtant se retrouver en grande partie dans notre alimentation. Féculents, céréales, fruits et légumes… il suffit de bien choisir !

Des règles à suivre…

Pour être sur la bonne voie du rééquilibrage alimentaire, il est important de garder quelques consignes simples en tête. D’abord, il est important de faire honneur aux 3 repas par jour et à heures fixes. Si on en ressent le besoin, il est possible d’ajouter un goûter. Ces derniers ne sont pas réservés qu’aux enfants. Ils peuvent faire en sorte d’éviter le grignotage justement qui est une autre règle importante à suivre. On ne le dira jamais assez, mais une saine alimentation passe par le retour à la cuisine. Il est important d’éviter au maximum les produits transformés et de cuisiner les produits de base, de saison et locaux ! Prendre le temps, une autre consigne qui paraît logique mais qui est pourtant si difficile à appliquer. Savoir être capable de s’arrêter pour savourer le repas sans dérangement. C’est tout un défi !

Il importe également de renouer avec nos signaux de faim pour repérer les vraies sensations de faim et également savoir quand notre organisme est repu. C’est en prenant le temps qu’on y parviendra. Le rééquilibrage alimentaire comporte à la fois le menu mais aussi l’activité physique. Cette dernière doit être pratiquée au quotidien. Mieux vaut d’ailleurs bouger de manière modérée au quotidien plutôt qu’une activité physique intense à l’occasion. Finalement, bien s’hydrater fait partie des règles à suivre. Il faut viser au minimum 1,5 l d’eau par jour.

Pour conclure, le rééquilibrage alimentaire peut paraître bien banal et simple si on le compare à tous les régimes avec des règles plus farfelues les unes que les autres. Et c’est pourtant la simplicité qui vous fera enfin perdre les kilos en trop et surtout ne pas les reprendre avec le temps !