Arrêter de fumer et perdre du poids : c’est possible ? 

Ce n’est pas un secret, arrêter la cigarette génère souvent une prise de poids car nous avons tendance à compenser le manque par des aliments addictifs, généralement gras et/ou sucrés. Pourtant, cela n’est pas une fatalité ! Il est tout à fait possible d’arrêter de fumer et de perdre du poids, ou du moins ne pas en prendre. Nos experts vous en disent plus.

Pourquoi associe-t-on arrêt du tabac et prise de poids ?

Selon de nombreuses études, la cigarette aurait un effet coupe-faim et génère également une dépense énergétique. A chaque cigarettes, 10 calories sont dépensées ! Un paquet équivaudrait ainsi à 20 minutes de natation ou 30 minutes de marche rapide (cela va de soi, les effets sur notre santé sont bien plus néfastes avec le tabac qu’avec la pratique de ces sports, au contraire recommandés pour une perte de poids saine). En parallèle, la nicotine stabilise le taux de sucre dans notre sang, ce qui a donc pour conséquence de réguler notre appétit

Pour couronner le tout, la cigarette sécrète de la sérotonine, cette fameuse hormone du bien-être qui diminue notre stress et donc souvent nos envies de grignotage.

Néanmoins, le tabac a un impact très défavorable sur notre santé à de nombreux points de vue (maladies respiratoires, cardiaques, cancer, perte de cheveux, infertilité, etc.). Il est donc judicieux de vouloir se débarrasser de la cigarette. Mais alors, comment le faire sans prendre de poids ?

Les astuces pour allier arrêt de la cigarette et perte de poids

Lorsque vous arrêterez la cigarette, vous aurez sans doute la sensation d’avoir plus d’appétit car votre taux de glycémie sera moins régulé. Evitez donc les aliments trop glucidiques (notamment en évitant les trop grosses portions de féculents par exemple ou les aliments avec beaucoup de sucres ajoutés) au risque de voir votre glycémie monter en flèche, et d’avoir effectivement très faim durant la journée. 

Pour cela, confectionnez-vous des repas complets en alliant glucides, fibres et protéines, soit des légumes, des féculents, de la viande et/ou d’autres protéines animales ou végétales.

La petite astuce pour éviter une trop grande consommation de féculents ? Consommez vos légumes en premier : ils vous apporteront une satiété plus précoce grâce à leurs fibres. 

Autre piège tendu par l’arrêt de la cigarette : les envies de grignotages. Souvent, le manque de tabac est composé par des substituts tout aussi addictifs comme les bonbons, le chocolat ou les biscuits. 

Si vous vous assurez d’un repas complet à midi, pas trop glucidique comme vu précédemment, vos envies de grignotage se feront moins importantes, car votre satiété sera plus grande. Toutefois, si l’envie d’une collation persiste, direction les oléagineux : noisettes, amandes, noix de cajou. Elles apportent aussi bien un aspect gourmand que satiétant et une poignée suffit généralement à vous caler.  Autre option : un fromage blanc avec une cuillère de purée d’amandes grillées : le goûter protéiné idéal pour éviter la prise de sucres dans l’après-midi !

Vous souhaitez établir un programme alimentaire efficace pour votre perte de poids ? Faites appel à nos professionnels de la nutrition chez Brulafine ! Nous concevrons ensemble des menus qui conviennent à votre appétit, votre morphologie mais aussi vos préférences alimentaires.